Evolution des comportements = évolution des opportunités d’où la nécessité de diagnostic du positionnement

Le marketing est une activité passionnante.

Passionnante car elle demande d’être en permanence en alerte, en éveil et curieux de comprendre les nouveaux comportements d’achat, les nouvelles attentes de consommation et de connaitre les nouveaux outils d’accès à l’ensemble du marché.

L’accélération de la déréglementation, la montée des facilités d’achat, de location, d’échange, de collectes liées aux outils internet bouleverse  le rôle des acteurs traditionnels qui doivent se remettre en cause et compter avec de nouveaux partenaires et concurrents.

plaquette-123top-conseilIl existe une véritable redistribution des cartes avec de nouveaux acteurs comme par exemples les particuliers qui partagent, qui vendent ou encore qui louent tout ou partie de leurs biens.
 Ces nouveaux comportements ont bien évidement une incidence sur l’activité des professionnels des secteurs impactés : exemple récupération ou collecte de vêtement, location d’appartement de vacances, partage des moyens de transports. Ces nouveaux comportements provoquent, notamment, la croissance d’un type d’intermédiaire dont l’objectif est de mettre en relation les particuliers entre eux. Aujourd’hui, il faut compter avec des relations BtoB, BtoC et CtoC qui est en fait un CtoBtoC.

L’évolution de marché concurrentiel est une porte ouverte vers de très nombreuses d’opportunités à saisir et vers des menaces à éviter.

Pour profiter de ces opportunités et participer à l’évolution, les entreprises doivent réaliser régulièrement des diagnostics d’activité pour confirmer ou recentrer leur projet de développement.

Les offres et les solutions proposées par l’entreprise sont-elles toujours d’actualité et sont-elles en phase avec les attentes clients et les offres de la concurrence? Voilà une question à se poser très fréquemment, si on souhaite maintenir l’entreprise sur un marché porteur.