Transformer le regard sur l’Insertion.

Voici 2 axes pour transformer le regard sur l’Insertion :

  • Renverser les préjugés
  • Changer l’angle de vue et « Positiver » l’Insertion et le dépassement des situations difficiles

Oui bien sûr, c’est plus facile à écrire qu’à mettre en œuvre. Et pourtant, voici quelques pistes à étudier qui pourraient faciliter des premières évolutions.

Renverser les préjugés sur l’Insertion

Les préjugés

« Jugement sur quelqu’un, quelque chose, qui est formé à l’avance selon certains critères personnels et qui oriente en bien ou en mal les dispositions d’esprit à l’égard de cette personne, de cette chose » Définition Larousse

insertion 5

 

Ici, il faut s’interroger sur les raisons de l’existence des préjugés sur l’Insertion et sur les valeurs négatives qu’ils véhiculent.

Les préjugés sur l’Insertion peuvent être l’expression du rejet des problématiques soulevées, du refus de voir des situations difficiles, de la peur de l’engagement et de son échec, de la crainte sa propre incompétence et plus généralement de l’appréhension liée à l’incertitude.

De ce fait, les préjugés sont parfois utilisés comme un paravent pour se donner bonne conscience et éviter les efforts d’apprentissage. Ils permettent d’éviter de se remettre en cause en optant pour des solutions toutes faites. Les préjugés peuvent être pris comme des options « confortables » de non changement.  

Pour lutter contre les préjugés sur l’insertion, il faut communiquer, informer, former et rassurer. En un mot, il faut accompagner la découverte de l’Insertion en présentant des situations positives et en valorisant la richesse de la diversité et des parcours professionnels sur mesure.

 

Changer l’angle de vue :  « Positiver » l’Insertion et le dépassement des situations difficiles  

insertion 3

Changer d’angle de vue, impose de valoriser les forces, les aptitudes et les capacités révélées par ces parcours accidentés.

Surmonter des situations difficiles est un challenge de haut niveau qui demande de très nombreuses qualités comme de la persévérance, de la pugnacité, de la détermination, de la volonté, du courage, du sens de l’effort, etc…

Au-delà de tous ces « Plus » à mettre en action, il faut également savoir être patient, contrôlé, voir, bienveillant pour faire face aux réactions de rejet, souvent négatives et désobligeantes. Ces réactions de rejet peuvent être liées à la crainte de ne pas savoir accueillir et accompagner les personnes en grande difficulté.  

Là encore, pour changer le regard, il est nécessaire de présenter, d’expliquer et de promouvoir la dynamique et les forces liées à ces parcours professionnels réalisés hors des sentiers battus.

Ces chemins difficiles sont souvent sources de créativité, de sens de l’adaptation, de capacité d’initiative, d’acceptation de changement et de dépassement de l’échec.

Ici aussi, pour faire changer le regard sur l’Insertion, il faut inlassablement reprendre la même mécanique : communiquer, informer, former et rassurer      

 1.2.3 Top Conseil vous propose de vous accompagner dans votre politique de communication pour promouvoir l’insertion